Appel pour sauver le secteur public de la santé

Considérant la détérioration des services de soins offerts par les hôpitaux publics et les centres de santé de base, détérioration qui a entraîné une aggravation des inégalités sociales et régionales de santé et qui a abouti à des services de santé à deux vitesses et au non respect du droit constitutionnel à la santé.

Considérant que les raisons de cette détérioration  reviennent à la politique de désengagement de l’État des secteurs sociaux suivie depuis des décennies, laquelle a entraîné, une insuffisance de ressources matérielles et humaines affectées au secteur public, une distribution inéquitable et une mauvaise gestion de ces ressources, en même temps qu’une absence de planification stratégique et une centralisation excessive, le tout ayant abouti à une faible performance à tous les niveaux.

Considérant que cette détérioration s’est aggravée au cours de la dernière période et menace sérieusement le service public de santé d’effondrement, en raison principalement de l’augmentation considérable du déficit budgétaire des établissements sanitaires publics, de la détérioration des conditions de travail des professionnels, du départ des cadres spécialisés vers le secteur privé et vers l’étranger, ainsi que de la progression importante de l’activité privée des agents du secteur public et du phénomène de la corruption.

Les organisations signataires

  1. I) estiment que le secteur public de la santé est un acquis important de la Tunisie indépendante construit grâce aux efforts de plusieurs générations de cadres. Cet acquis ne doit pas être abandonné, mais soutenu et renforcé pour lui permettre de mettre en œuvre la couverture santé universelle et de réaliser le droit constitutionnel à la santé.
  2. II) demandent au gouvernement :
  • d’établir et de mettre en œuvre un programme d’urgence, élaboré de manière participative avec des mécanismes de suivi transparents et bénéficiant d’une priorité de haut niveau, visant à trouver des solutions rapides et efficaces aux difficultés rencontrées par les malades, à la dégradation des conditions de travail des professionnels et au déficit budgétaire des établissements sanitaires.
  • d’ouvrir un dialogue approfondi et sérieux avec toutes les parties concernées pour élaborer une véritable stratégie rompant avec les politiques précédentes, visant à revaloriser le secteur public de la santé, pour qu’il soit en mesure d’assurer des soins curatifs et préventifs de qualité à toutes les couches de la population, pour qu’il soit en mesure d’être la référence de tous les établissements sanitaires du pays et pour qu’il puisse assurer une formation de qualité aux futures générations des cadres de la santé.

III) invitent les organisations de la société civile et tous les concernés par la problématique de la santé à sensibiliser et mobiliser  l’opinion publique sur la nécessité urgente de réformer et de mettre à niveau le secteur public de la santé et à lancer des initiatives visant à créer une dynamique positive favorisant la mise en œuvre de mesures concrètes lui permettant d’améliorer ses performances et de jouer pleinement son rôle.

 

نداء لإنقاذ المرفق العمومي للصحة

نظرا للتدهور الخطير في خدمات المرفق العمومي للصحة من مستشفيات ومراكز صحة أساسية، الذي نتج عنه  تفاقم الفوارق الإجتماعية والجهوية في مجال الصحة وتكريس خدمات صحية وطبية بسرعتين  وعدم احترام الحق الدستوري في الصحة

و نظرا لأنّ أسباب هذا التدهورتعود إلى السياسة الصحية المتبعة منذ عقود والرامية إلى الحد من تدخل الدولة في القطاعات الاجتماعية، والتي كانت وراء تناقص الموارد المالية والبشرية المخصصة للقطاع العمومي للصحة وسوء توزيعها والتصرف فيها، وغياب التخطيط الاستراتيجي، وتواصل المركزية المفرطة والتي نتج عنها ضعف الأداء في كل المستويات

و نظرا لأن هذا التدهور ازداد حدة  في الفترة الأخيرة  وأصبح  يهدد المرفق العمومي للصحة بالانهيار، وذلك من جراء عدة عوامل من بينها العجز المالي المتزايد للمؤسسات الصحية وتردي ظروف العمل وتفاقم مغادرة الإطارات المختصة إلى القطاع الخاص وإلى الخارج والانتشار الواسع للعمل للحساب الخاص واستفحال ظاهرة الفساد

 فإن المنظمات الممضية أسفله

تعتبر أن القطاع العمومي للصحة  مكسب هام تحقق منذ الاستقلال ساهمت في بنائه أجيال متعاقبة من الإطارات، لا يجب التفريط فيه بل المحافظة عليه ودعمه وتطويره ليتمكن من تفعيل التغطية الصحية الشاملة و تجسيم الحق الدستوري في الصحة

– تطالب الحكومة بـ :

1- اعتماد خطة حكومية عاجلة  تحضى بأولوية عالية وتُضْبَط بصفة تشاركية، مع آليات متابعة شفافة، وذلك للحد من تدهور الاوضاع وإيجاد حلول سريعة وناجعة لمعاناة وصعوبات المرضى ولتردي ظروف العمل  لمقدمي الخدمات الصحية وللعجز المالي للمؤسسات الصحية

2 –  فتح حوار معمق وجدي مع كافة المعنيين بهدف صياغة استراتيجية حقيقية، تقطع مع السياسات السابقة، وتعيد الاعتبار للقطاع العمومي للصحة وتجعله قادرا على تأمين خدمات صحية علاجية ووقائية ذات جودة لكل فئات الشعب وعلى القيام بدوره المرجعي لكل المؤسسات الصحية وعلى التكوين الجيد للأجيال القادمة من الإطارات الصحية

 – تدعو منظمات المجتمع المدني وكافة المهتمين بالشأن الصحي، للمساهمة في إنارة وتحسيس الرأي العام حول التحرك من أجل ضرورة إصلاح وتأهيل القطاع العمومي للصحة، وإلى القيام بمبادرات تهدف إلى خلق ديناميكية ايجابية تمكّن من اتخاذ إجراءات عملية لتحسين أداء هذا المرفق العمومي وتمكينه من الاضطلاع بدوره كاملا

 

Premières organisations signataires :

La Ligue Tunisienne de Défense des Droits de l’Homme

– Le Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme

– Le Forum Tunisien des Droits Économiques et Sociaux

– Mourakiboun

– L’Association Tunisienne des Femmes Démocrates

– Beity

 L’Association Tunisienne de Défense des Droits de l’Enfant

– Médecins du Monde Belgique-Section Tunisie

Le Syndicat National ds Médecins, Pharmaciens et Dentistes Hospitalo-Universitaires (UGTT)

– Santé Sud

– L’Observatoire National des Inégalités Sociales de Santé

–  L’Association Maghrébine de Santé et Sécurité Alimentair

– 20 Millions de consommateurs

– Le Groupe Tawhida Ben Cheikh

– L’Association de Défense des Libertés Individuelles

– L’Association Tunisienne de Promotion de la Citoyenneté

L’Association Tunisienne de Défense du Secteur Public de la Santé

– L’Association Tunisienne de Défense du Droit à la Santé

 

Liste de signature

Signatures
75 Mohamed Amine Rouissi Juin 05, 2017
74 Nour Chida Juin 05, 2017
73 Ilhem Abdelkèfi Juin 04, 2017
72 Noura Borsali Juin 04, 2017
71 Mohamed Boukhari Forum Regional pour le Developpement de Zaghouan Mai 29, 2017
70 Souad Triki Mai 29, 2017
69 Astrid Spilker Mai 29, 2017
68 hafidha chekir Mai 26, 2017
67 Kamel Labidi Mai 25, 2017
66 Nasfi Karim Mai 25, 2017
65 Hanifa Gharbi Mai 24, 2017
64 Pauline Fischer Mai 24, 2017
63 Thouraya Hammami Bekri Mai 24, 2017
62 habib gharbi Mai 24, 2017
61 Hassen Ben Salem Mai 24, 2017
60 saidi anissa Mai 24, 2017
59 Khaled Hassine Mai 24, 2017
58 letaief fethi Mai 24, 2017
57 safia attia Mai 23, 2017
56 Emna Sammari Mai 23, 2017
55 Mohamed Ben Henda Mai 23, 2017
54 Union Nationale de la Femme Tunisienne UNFT Mai 23, 2017
53 Emna Fetni Mai 23, 2017
52 Le Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme CRLDHT Mai 23, 2017
51 Association du Réseau National Anti corruption R'NAC Mai 23, 2017
50 Arabya Kousri Labidi Mai 23, 2017
49 Emna Mizouni Mai 23, 2017
48 Safa Ben Ouali Mai 23, 2017
47 Emna Essid Mai 23, 2017
46 Nadhem Zaier Mai 23, 2017
45 Mariem Abdelmoula Mai 23, 2017
44 Abdelghani Jebahi Mai 23, 2017
43 محمد الهادي الحبازي Mai 23, 2017
42 El Fahem Bochra Mai 23, 2017
41 Olfa KHALED Mai 23, 2017
40 Mohsen KALBOUSSI Mai 23, 2017
39 Amel Osman Mai 23, 2017
38 Nourhéne Ayache Mai 23, 2017
37 souha Jaouadi Mai 23, 2017
36 Mohamed Ben Lazreg Mai 23, 2017
35 amira bel hadj rhouma Mai 23, 2017
34 Aymen TALBI Mai 23, 2017
33 ammar sadok Mai 23, 2017
32 Nadia Shili Mai 23, 2017
31 Gouider Amor Mai 23, 2017
30 Najet Karaborni Mai 23, 2017
29 الكوطني رضا Mai 23, 2017
28 hazem fajraoui Mai 23, 2017
27 sami hamdouni Mai 23, 2017
26 wided ben haj habib Mai 23, 2017
25 ojaes l'observatoire des jeunes pour l'alternative économique et sociale Mai 23, 2017
24 Mounira Balghouthi Mai 22, 2017
23 Dorra Harrar Mai 22, 2017
22 mahdi ghomed Mai 22, 2017
21 Saoussan Jaadi Mai 22, 2017
20 Othman Bensoltan Mai 22, 2017
19 zouhaier ben abdallah Mai 22, 2017
18 Mohamed Ben Mahmoud Mai 22, 2017
17 UTOPIA TUNISIE UTOPIA TUNISIE Mai 22, 2017
16 LIGUE DES ELECTRICES TUNISIENNES let Mai 22, 2017
15 souad khallouli Mai 22, 2017
14 Hechmi BenFrej Mai 22, 2017
13 Abdelaziz Basti Mai 22, 2017
12 منتدى تونس الجديدة للمواطنة والديمقراطية و التنمية Ammar Khlifi, president Mai 22, 2017
11 Jaafar Mohamed Mai 22, 2017
10 Najoua Bouraoui Mai 22, 2017
9 Khemais Arfaoui Mai 22, 2017
8 mohamed néjib TLIJANI Mai 22, 2017
7 Tabbabi Ahmed Mai 22, 2017
6 الجمعية التونسية للوقاية الايجابية Association Tunisienne de Prevention Positive Mai 22, 2017
5 Amel Sinini Mai 22, 2017
4 Le Forum Tunisien des Droits Économiques et Sociaux FTDES Mai 22, 2017
3 Le Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme REMDH Mai 22, 2017
2 La Ligue Tunisienne de Défense des Droits de l’Homme LTDH Mai 22, 2017
1 nidhal nasraoui Mai 22, 2017

Appel pour sauver le secteur public de la santé

Appel pour sauver le secteur public de la santé

Considérant la détérioration des services de soins offerts par les hôpitaux publics et les centres de santé de base, détérioration qui a entraîné une aggravation des inégalités sociales et régionales de santé et qui a abouti à des services de santé à deux vitesses et au non respect du droit constitutionnel à la santé.

Considérant que les raisons de cette détérioration reviennent à la politique de désengagement de l’État des secteurs sociaux suivie depuis des décennies, laquelle a entraîné, une insuffisance de ressources matérielles et humaines affectées au secteur public, une distribution inéquitable et une mauvaise gestion de ces ressources, en même temps qu'une absence de planification stratégique et une centralisation excessive, le tout ayant abouti à une faible performance à tous les niveaux.

Considérant que cette détérioration s'est aggravée au cours de la dernière période et menace sérieusement le service public de santé d’effondrement, en raison principalement de l'augmentation considérable du déficit budgétaire des établissements sanitaires publics, de la détérioration des conditions de travail des professionnels, du départ des cadres spécialisés vers le secteur privé et vers l'étranger, ainsi que de la progression importante de l'activité privée des agents du secteur public et du phénomène de la corruption.

Les organisations signataires

I) estiment que le secteur public de la santé est un acquis important de la Tunisie indépendante construit grâce aux efforts de plusieurs générations de cadres. Cet acquis ne doit pas être abandonné, mais soutenu et renforcé pour lui permettre de mettre en œuvre la couverture santé universelle et de réaliser le droit constitutionnel à la santé.

II) demandent au gouvernement :

1) d'établir et de mettre en œuvre un programme d'urgence, élaboré de manière participative avec des mécanismes de suivi transparents et bénéficiant d'une priorité de haut niveau, visant à trouver des solutions rapides et efficaces aux difficultés rencontrées par les malades, à la dégradation des conditions de travail des professionnels et au déficit budgétaire des établissements sanitaires.

2) d'ouvrir un dialogue approfondi et sérieux avec toutes les parties concernées pour élaborer une véritable stratégie rompant avec les politiques précédentes, visant à revaloriser le secteur public de la santé, pour qu'il soit en mesure d'assurer des soins curatifs et préventifs de qualité à toutes les couches de la population, pour qu'il soit en mesure d'être la référence de tous les établissements sanitaires du pays et pour qu'il puisse assurer une formation de qualité aux futures générations des cadres de la santé.

III) invitent les organisations de la société civile et tous les concernés par la problématique de la santé à sensibiliser et mobiliser l'opinion publique sur la nécessité urgente de réformer et de mettre à niveau le secteur public de la santé et à lancer des initiatives visant à créer une dynamique positive favorisant la mise en œuvre de mesures concrètes lui permettant d'améliorer ses performances et de jouer pleinement son rôle.

[your signature]

Signer
75 signatures

Partager avec vos amis:

   

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

*