Solidarité avec les mouvements sociaux tunisiens

0
Communiqué
 
Solidarité avec les mouvements sociaux tunisiens
Des protestations ont éclaté à Tunis et dans plusieurs wilayas tunisiennes suite à l’adoption de la loi des finances 2018 qui contient de nouvelles dispositions fiscales et des mesures d’austérité coûteuses aux classes pauvres et nocives pour les classes moyennes, les salariés et les petits producteurs.
Dans la logique de se plier aux dictats des institutions financières internationales, cette loi des finances a été adopté sous la pression et l’insistance du gouvernement et ce malgré les nombreuses voix qui se sont élevées contre son adoption,
Suivant avec intérêt cette large mouvance citoyenne qui a été soutenue par des forces politiques de l’opposition et des organisations civiles indépendantes, nous enregistrons encore une fois l’incapacité du gouvernement tunisien à apporter des réponses politiques aux protestations auxquelles il répond par les anciennes méthodes basées sur la criminalisation, la falsification de la réalité  et l’approche sécuritaire, sous l’allégation d’actes de violences et de destruction commis dans plusieurs régions.
Ces mouvements coïncident avec le septième anniversaire de la révolution tunisienne qui est encore loin, malgré les avancées au niveau politique, de réaliser les objectifs économiques et sociaux sur lesquels elle a été fondée.
Ces mouvement viennent aussi confirmer l’isolement que vit la coalition gouvernementale du fait de son émiettement interne et de sa politique improvisée, la situation d’inquiétude et de colère qui règne en l’absence de propositions économiques et sociales courageuses qui limiteraient les écarts entre les régions et les couches sociales et protègeraient les populations marginalisées, permettant ainsi l’ouverture d’un nouvel horizon pour le développement économique et le progrès social.
S’inscrivant dans les valeurs de la solidarité maghrébine,  les associations et organisations signataires:
1-     Joignent leurs voix à celles de la société civile tunisienne qui a confirmé son rejet de tout acte de violence et de de destruction  et son attachement au droit de manifestation et d’expression pacifiques ;
2-     Appellent à la libération de tous les détenus, à l’arrêt des poursuites et à garantir le droit à l’action civile et pacifique ;
3-     Estiment que le gouvernement tunisien et institutions officielles sont responsables des retombées de leurs politiques économiques et sociales, calquées sur un modèle de développement qui reproduit le chômage, la pauvreté, la disparité sociale et l’injustice ; et les appellent à revoir leurs politiques à travers des options fiscales équitables et des mesures de lutte réelle contre la corruption;
4-     Appellent à plus de convergences et à l’unification des efforts des pays maghrébins et des diasporas maghrébines à l’étranger, pour soutenir le mouvement civil pacifique de rejet du budget d’austérité approuvé par le gouvernement tunisien, et mettre fin au blocus médiatique imposé au mouvement et à revendiquer la protection des activistes et le respect des droits et des libertés consacrés dans la constitution de 2014 .
Le 25 Janvier 2018
Premiers signataires :
Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche (AFTURD)
Coordination des mouvements sociaux en Tunisie
Association Tunisienne des Femmes Démocrates  (ATFD)
Association Vigilance pour la Démocratie et l’Etat Civique (Yaquadha)
Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie – (CRLDHT)
Forum des Alternatives Maroc  (FMAS)
Forum Tunisiens des Droits Économiques et Sociaux (FTDES)
Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme (LTDH)
Nomad06
Association AIDDA – Paris
Association de Défense des Droits de l’ Homme au Maroc (ASDHOM) – France
Association Démocratique des Tunisiens en France (ADTF)
Association des Familles des Prisonniers et Disparus Sahraouis (AFAPREDESA)
Association des Marocains en France (AMF)
Association des Tunisiens de l’Isère Citoyens des Deux Rives -Grenoble
Association des Tunisiens en France (ATF)
Association des Travailleurs Maghrébins en France (ATMF)
Association des Tunisiens du Nord – Lille
Association Femmes pour l’Egalité et la Démocratie (AFED) – Maroc
Association Marocaine des Droits des Femmes (AMDF)
Association Marocaine des Droits Humains (AMDH)
Association médicale de réhabilitation des victimes de la torture
Association RAJ-Algérie
Association des Tunisiennes et Tunisiens en Suisse (ATTS)
Cedetim – France
Centre Euro-Méditerranéen de Migration et Développement (EMCEMO) – Pays-Bas
Centre Marocain pour la  Démocratie des Elections
Conseil des Lycées d’Algérie (CLA) – Algérie
Collectif algérien France (ACDA) – Agir pour le changement et la démocratie en Algérie
Collectif Associatif pour l’Observation des Elections – Maroc
Collectif Culture Création Citoyenneté  – 3 C –  France
Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie  (CVDT) –  Belgique
Comités pour le développement et le Patrimoine (CDP)
Coordination Maghrébine des Organisations des Droits de l’Homme (CMODH)
CORELSO- Comité pour le Respect des Droits Humains au Sahara Occidental
Fédération Démocratique du Travail (FDT) – Maroc
Fédération Nationale des Associations Amazigh (FNAA)
Fédération des Tunisiens Citoyens des deux Rives (FTCR)
Forum Citoyenneté et Démocratie  (FCDM) – Maroc
Institut de Formation des Agents de Développement (IFAD)
Instance Marocaine des Droits de l’Homme
L’ Association les Ponts de Genève – Suisse
LADDH Algérie
Minbar Sahraoui pour la Démocratie et la Justice Sociale
Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP)
Na’oura – GSBM – Belgique
Network of Social Accountability Maroc
Network Of Women Migrants And Diaspora (INWODI) Morocco
Observatoire Marocain des Libertés Publiques  (OMLP)
Organisation de Droit de Coexistence des Cultures – Maroc
Organisation de la Femme pour le Développement Durable  – Maroc
Organisation Démocratique des Jeunes Travailleurs
Organisation Démocratique du Travail (ODT) – Maroc
Organisation Alternatives pour l’Enfance et la Jeunesse
Organisation Marocaine des Droits de l’Homme (OMDH)
organisation pour les libertés d’information et d’expression « Hatim »
Plateforme Euro-Marocaine (MDDC)
Réseau des Associations de Quartiers (RESAQ) – Maroc
Réseau Espace Libre pour la Citoyenneté – Maroc
Réseau Euromaghrébin Citoyenneté et Culture (REMCC) – France
Réseau Immigration Développement Démocratie (IDD)
Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration
(SNAPAP) – Algérie
Tharwa Fadhma N’Soumeur – Algérie
Union Générale des Travailleurs du Maroc (UGTM)
Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT)
Union des Tunisiens pour une Action Citoyenne (UTAC)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

*