L’Observatoire social tunisien (OST) a fait état de la réduction du nombre des mouvements de protestation non encadrés en Tunisie en mai dernier par rapport au mois d’avril.

Quelque 82 mouvements de protestation ont été organisés, en mai dernier, contre 108 mouvements au mois d’avril, soit une baisse de 26 manifestations, a révélé un rapport rendu public par l’OST à ce sujet.

Selon le rapport, ces mouvements de protestation sont motivés par des revendications, principalement à caractère économique, social, sécuritaire et politique. L’emploi, le développement, l’amélioration des conditions de vie, le renforcement de l’infrastructure et la régularisation de la situation professionnelle, figurent en tête des revendications, suivis du dossier sécuritaire.

L’affaire des martyrs et blessés de la révolution et les appels réitérés à la criminalisation de la normalisation étaient, également, à l’origine de plusieurs mouvements de protestation. Le même rapport fait état de la régression du nombre des mouvements de protestation à Sfax, Kairouan, Jendouba, Nabeul, Médenine, Bizerte et Tunis. Ces mouvements contestataires sont par contre en hausse à Gafsa, le Kef, Mahdia, Kasserine, Monastir et Kébili.

 

source: http://directinfo.webmanagercenter.com/2014/06/07/tunisie-regression-du-nombre-de-mouvements-de-protestation-non-encadres/