Appel à une marche nationale contre les violences à l’encontre des femmes

0
661

Appel à une marche nationale contre les violences à l’encontre des femmes

Il y a Maha, par les pluies entraînée,

Il y a Dada, sous le camion écrasée,

Et à Lella, la fiancée assassinée,

En Allemagne, cognée et fauchée l’expatriée,

A Kairouan, après avoir animé leur fête, cette fille violée,

La femme de soixante dix ans par un juge poussée,

Il y a la non voyante, après avoir dénoncé son harcèlement, est par son directeur réprimandée,

Il y a au parlement les femmes députées sans cesse invectivées,

Sur les pages des réseaux sociaux, les féministes encore et encore diffamées,

Les femmes journalistes en pleine réussite se font rabrouer,

Les aides domestiques tunisiennes et subsahariennes se font saigner,

Enfants et étudiantes dans les halls et les escaliers sont harcelées,

Harcelées aussi, les ouvrières dans les entreprises, usines, et sociétés,

Les ouvrières agricoles exploitées et sous payées,

Et dans les montagnes les plus lointaines, des femmes prises aux pièges minés sont tuées,

Nos filles, corps et âmes, au djihad et aux daechiens livrées,

Entraînées, écrasées, assassinées, cognées, violées, violentées, réprimandées, diffamées, exploitées, saignées, invectivées, agressées, épuisées,

Jusqu’à quand et jusqu’où les femmes porteront-elles le fardeau du patriarcat dans un silence assourdissant, leur oppression et les violences qu’elles subissent ne comptent-elles pas comme maux de la patrie?

C’est la violence à l’égard des femmes dans tous les espaces, les ciblant à tout âge où qu’elles soient, les accompagnant de la naissance à la mort.

C’est la violence dans ses aspects les plus abjects et les plus sauvages, portant atteinte à la vie des femmes et à leur dignité, violant leur corps et leur liberté dans notre pays qui a pourtant promulgué une loi intégrale visant l’élimination des violences.

La violence est une malédiction, justifiée dans le contexte politique actuel, normalisée par un silence social complice, banalisée par les médias, souvent ignorée par le pouvoir judiciaire, alimentée par les réseaux sociaux, est ainsi renforcée par l’impunité des agresseurs.

C’est la violence physique, sexuelle, morale, économique, et politique,

Les témoignages se multiplient, les actes de violences sont flagrants et se succèdent tel qu’en témoigne aussi la campagne “AnaZeda”,

Que fait-il l’Etat face à ces douleurs et souffrances des femmes?

 Refusant la violence et en solidarité avec ses victimes et pour que les autorités prennent toutes leurs responsabilités en matière de protection des femmes et des enfants et dans le cadre de la campagne internationale des 16 jours d’activisme pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes (du 25 Novembre au 10 Décembre), les forces civiles, sociales, politiques, et culturelles signataires de ce texte, appellent à une marche nationale contre les violences suivant le calendrier ci-dessous :

le 25 novembre 2019 à Sfax à 16h30 à l’Avenue Habib Bourguiba devant la municipalité de Sfax 

– le 26 novembre 2019 à 12h:00 à Sousse devant la délégation de Sousse

– Le 27 novembre 2019 à 13h :00 à Kairouan devant le local régional de l’UGTT

 

A Tunis, le samedi 30 novembre 2019, le départ à 13h00 à Beb Bhar de l’Avenue de France en direction de l’Avenue Habib Bourguiba

Nous appelons donc toutes les organisations nationales, associations, mouvements de jeunes, et personnalités nationales à se mobiliser pour le succès de ce mouvement contre les violences;

Toutes les forces et partis politiques qui croient en une égalité pleine et effective et qui refusent l’extension de la vague de violence dans notre pays, en particulier les violences à l’encontre des femmes, à se joindre à ce mouvement inclusif et à le soutenir.

Nous appelons l’ensemble des citoyennes et citoyens à exprimer leur rejet des violences et  leur solidarité avec ses victimes et affronter ce fléau dans toutes ses formes.

Vive la Tunisie des libertés et de l’égalité

Sans violence, sans discrimination et sans violations

Les signataires :

  1. Association Tunisienne des Femmes Démocrates
  2. Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux
  3. Organisation Tunisienne Contre la Torture
  4. Ligue des Electrices Tunisiennes
  5. Association Tunisiennes des Femmes pour la Recherche sur le Développement
  6. Ligue Tunisienne de Défense des Droits de l’Homme
  7. Association Beity
  8. Réseau EuroMed Droits
  9. Fédération Internationale des Droits de l’Homme
  10. Syndicat National des Journalistes Tunisiens
  11. Avocats Sans Frontières
  12. Groupe Tawhida Ben Cheikh
  13. Association Tunisienne pour les Droits et Libertés
  14. Association Intersection pour les Droits et Libertés
  15. Association Tunisiennes pour la Prévention Positive
  16. ATL MST Sida Tunis
  17. ATSR
  18. Coalition pour le respect des libertés et des droits de l’homme en Tunisie
  19. Initiative Mawjoudin pour l’Egalité
  20. Coalition Tunisienne pour l’Abolition de la Peine de Mort
  21. Ligue des Ecrivains Libres
  22. Association Vision Libre
  23. Association Victoire pour la Femme Rurale
  24. Association Femme et Citoyenneté El Kef
  25. Association Horra
  26. Association Tunisienne pour la Défense des Valeurs Universitaires
  27. Union des Femmes Tunisiennes
  28. Association Vigilance
  29. Association Tunisienne des Droits et Libertés
  30. Association Nachaz
  31. Institut Arabe des Droits de l’Homme
  32. Association Khair aliss
  33. Association Mousawat
  34. Association Majida Boulila pour la Modernité
  35. Association Artaki
  36. Association Wachma
  37. Association Mouwatinet
  38. Association Damj pour la Justice et l’Egalité
  39. Association Tunisienne pour la Protection des Droits de l’Enfant
  40. Oxfam Bureau Tunis
  41. Union Nationale de la Femme Tunisienne
  42. Union des Diplômés Chômeurs
  43. Association IRTIKAA
  44. Association des jeunes avocats tunisien
  45. L’union tunisien des médias associatives
  46. Association chouf
  47. AMNESTY international
  48. Associations des sages-femmes
  49. Syndicat tunisien des agriculteurs
  50. Association TOUNES BENSAHA
  51. Association voix de l’enfant
  52. We love Kairouan
  53. Association de défense de droit à la différence
  54. Association tunisienne de soutien des minorités

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

*