Egypte: Non à la peine de mort

    0
    695

    Egypte :

    Tunis, 17 mai 2015

    Non à la peine de mort

    Non à l’instrumentation de la justice dans les différends politiques

    Les organisations tunisiennes soussignées dénoncent les jugements prononcés le 16 mai 2015 par la cour d’assise du Caire condamnant à mort l’ancien président égyptien Mohamed Morsi ainsi qu’une centaines d’autres accusés dans l’affaire dite « d’espionnage et de fuite d’évasion de prison.

    Considérant que la peine de mort est contraire au premier des droits de l’Homme, le droit à la vie,

    considérant que ces condamnations résultent de procès politiques que le pouvoir militaire en Égypte n’a cessé d’intenter contre tous les opposants, contre les militants associatifs et les journalistes de toutes obédiences et de tous les horizons,

    Les organisations signataires appellent le pouvoir égyptien à retirer ces condamnations et à renoncer à ces procès qui constituent des violations flagrantes des principes de la justice équitable, qui sont émaillés de failles juridiques : il est établi que la période de détention s’est déroulée en dehors de tout contrôle judiciaire et que les accusés ont été privé de leur droit à la défense et de la possibilité de discuter les témoignages à charge…

    Les organisations signataires en appellent à l’opinion internationale pour qu’elle fasse pression sur le gouvernement égyptien afin de l’obliger à tenir ses engagements, à respecter le pouvoir judiciaire  et à renoncer à l’instrumentation de la Justice pour vider ses différends avec les adversaires politiques et avec tous les opposants politiques.

    Elles appellent les organisations et forces démocratiques en Egypte et dans le monde à faire face à ces jugements injustes  et à réclamer la révision du Procès de Morsi et de ses compagnons d’infortune et à les juger devant un tribunal indépendant offrant toute les garanties du procès équitable, du respect des droits de la défense loin de toute tutelle politique.

    Les signataires:

     

    –         Ligue Tunisienne des Droits de l’Homme – LTDH

    –         Coordination Nationale Indépendante de la Justice Transitionnelle – CNIJT

    –         Association Vigilance pour la Démocratie et l’Etat Civique – Yakadha

    –         Association Tunisienne des Femmes Démocrates – ATFD

    –         Syndicat National des Journalistes Tunisiens – SNJT

    –         Forum Tunisien des Droits Economiques et Sociaux – FTDES

    –         Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie – CRLDHT

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    S'il vous plaît entrer votre nom ici

    *