Enjeux de gouvernance des forêts urbaines. Cas du parc urbain Farhat Hached à Radès

0
1011

Enjeux de gouvernance des forêts urbaines. Cas du parc urbain Farhat Hached à Radès

Sarra BEN JEBARA BOUSSAADA (Enseignante chercheuse, Université de Tunis) 

Résumé
Au cœur des enjeux sociétaux et environnementaux, les forêts urbaines permettent de vivre la nature dans la ville à des fins à la fois écologiques, sociales et esthétiques en offrant un meilleur cadre de vie pour les habitants.
La forêt de Radès est l’une des rares forêts urbaines de la capitale. Elle est située en banlieue sud de Tunis, au gouvernorat de Ben Arous. Elle fut érigée, dans les années 90, en un parc urbain (Parc Farhat Hached) d’une superficie de 270ha dans le cadre du programme national des parcs urbains14. Ce dernier est géré par l’agence nationale de
protection de l’environnement. Le projet en question avait pour principal objectif la protection des forêts et évidement l’augmentation du ratio d’espace vert par habitant15.
Paradoxalement, le ministère de l’équipement, a récemment prévu un mégaprojet qui menace l’existence d’une superficie importante de la forêt en question. Cette situation à la fois complexe et conflictuelle est au cœur des débats entre différentes catégories d’acteurs. Le nouveau contexte socio-politique et la mise en place de nouvelles législations basées entre autres sur la durabilité des ressources ont permis un repositionnement de certains intervenants dont la société civile qui milite pour la sauvegarde de son patrimoine naturel.
Une démarche essentiellement basée sur l’observation in situ et les entretiens auprès des différentes catégories d’acteurs sera adoptée pour mettre en exergue les différents enjeux et de dégager les éventuelles recommandations pour une meilleure gouvernance de ce site à haut potentiel paysager et urbain.

Télécharger (PDF, 14Mo)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
S'il vous plaît entrer votre nom ici