La dimension contestataire dans le film L’Homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania

0
721

La dimension contestataire dans le film L’Homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania

Mariem KAMOUN

Les manifestations populaires, contestataires vécues ces dernières années, (au pays
du Maghreb, au moyen orient…), ont conduit à des changements politiques importants.
Elles ont suscité ainsi une nouvelle vague de création artistique y compris dans le domaine du cinéma qui a signé sa dimension contestataire de différentes façons.
Si certains films révèlent d’une manière directe les défaillances d’un système politique donné, d’autres se spécifient par la multiplicité des métaphores qui expriment
leurs messages contestataires. L’intention commune est celle de remettre en question
les normes sociales culturelles et politiques en vigueur (Injustice sociale et politique,
guerre, racisme, immigration…), de contribuer à créer une culture de l’engagement et
de susciter la pensée et l’agir du public.

Télécharger (PDF, 924KB)