Les structures et institutions de protection de l’environnement contribuent à la mort

0
408

Tunis le 26 septembre 2019

Les structures et institutions de protection de l’environnement contribuent à la mort

Une jeune, Amal Ben Ibrahim âgée de 21 ans, originaire de la ville d’Agareb, est décédée jeudi matin (26 septembre) à l’hôpital régional de Sfax suite à une piqûre de moustique. Cet incident tragique et douloureux a été précédé par la mort par des de morsures de serpents et de dizaines de cas nécessitant une hospitalisation en raison de morsures de serpents et de moustiques toxiques, et c’est principalement en raison de l’ampleur de la pollution dans la ville de Agareb d’après les habitants et les acteurs de la société civile locale. La décharge de Gonna, la deuxième plus grande de Tunisie, se trouve au milieu d’une zone naturelle et n’est pas gérée de manière satisfaisante.

Une décision initiale de fermer la décharge a été prise suite à une plainte initiée par le mouvement « manich Msab » , mais les parties plaignantes ont fait appel du verdict, Les militants et les activistes du mouvement de « Manish Msab » sont menacés de poursuites pour avoir respecté leur droit constitutionnel d’un environnement sain.Ainsi, le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux :• présente ses condoléances la famille de la défunte Amal Ben Ibrahim et témoigne son chagrin • souligne que la détérioration de la situation environnementale et sanitaire à Agareb et le manque d’attention des structures étatiques face aux appels de la population et aux mouvements de la société civile exigent des responsabilités et des obligations de la part des citoyens, en particulier des groupes les plus vulnérables, envers la santé et la vie des citoyens. • appel à la déclaration d’une urgence environnementale et sanitaire et l’application de la décision judiciaire de fermer la décharge de Gonna, ainsi qu’une intervention rapide pour faire face à la pollution et ses conséquences • appel l’État à assumer ses responsabilités et à garantir le droit à un environnement sain conformément à l’article 45 de la Constitution.

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux

Abderrahmen Hedhili

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

*