Appel à candidatures pour le recrutement d’un.e consultant.e

0
3418

Appel à candidatures pour le recrutement d’un.e consultant.e

pour organiser et modérer des sessions régionales de dialogue

Date de publication de l’appel : 15 février 2022

Date limite de dépôt des candidatures : 06 mars 2022

  1. Contexte

Dans le cadre de sa participation au projet « Social Protection in (post)Covid MENA » comme membre du « Arab Hub for Social Protection », le FTDES vise à participer à un débat compréhensif basé sur une approche respectable des droits humains portant sur la protection sociale mais aussi sur les politiques sociales de l’Etat plus généralement, et ce en se penchant sur différentes problématiques et en considérant les conséquences imminentes et futures de la pandémie du Covid-19 sur les droits économiques et sociaux en particulier. L’organisation et la facilitation d’une série de dialogues thématiques avec différents acteurs sociaux étant l’un des volets clé du projet, le FTDES entend initier cinq sessions de réflexion et d’échange sur les formes de vulnérabilités celles de résistance « invisibles » ou « invisibilisées » pouvant être observées parmi des individus et groupes vivant et travaillant en marge des circuits économiques et de la société, et ne bénéficiant que rarement de l’attention des chercheurs et des décideurs. Il est ici possible de citer certaines activités ciblées par cette initiative, en l’occurrence « el-Barbesha », « el-Hattaba », les récolteurs de « zgougou», comme exemples loin de résumer une liste bien plus exhaustive à développer.

  1. Objectifs

Le FTDES a initié un travail de cartographie pour une identification préliminaire de ces activités, groupes, et territoires de résistance par région ou milieu (forestier, marin, urbain, etc.), ainsi que les organismes locaux travaillant auprès de la population cible (associations, organisations, entreprises, etc.), afin de les inviter à participer à une série de dialogues ayant pour objectifs :

  • Elargir l’étendue de l’exploration de l’impact des crises socio-économiques, ou à répercussions socio-économiques telle que la pandémie Covid-19, au-delà des définitions traditionnelles, en l’occurrence celles de l’Etat, de la vulnérabilité et au-delà des dichotomies centre-marges, grandes villes côtières-régions intérieures, milieu urbain-milieu rural, etc.
  • Créer, ou renforcer, faciliter, et maintenir un espace d’écoute, de débat et d’échange par et pour ces groupes et ce autour de leurs histoires, trajectoires, les caractéristiques et défis de leurs activités, leurs rapports au politique, leurs mobilités, leurs interférences avec d’autres formes de vulnérabilité/résistance, leur présence dans l’espace civique, ainsi que leurs perceptions de leurs rôles, statuts, et positionnements au sein des dynamiques socio-économiques à différentes échelles. Cet espace se doit d’être représentatif de toutes les nuances, différences, et sensibilités relevées et sa cartographie de base continuellement actualisée.
  • Initier la première étape d’un travail de recherche qualitatif et interdisciplinaire guidé par ces récits et l’apport de partenaires de la société civile et de la communauté scientifique pour comprendre, et déconstruire, ces trajectoires et territoires de résistance dans leurs différents contextes.
  • Synthétiser les recommandations formulées par les participant.es et réfléchir les mécanismes d’accompagnement de ces groupes (initiatives d’ordre économique, juridique, environnemental, etc.) à court, moyen, et long terme.
  • Mettre ces groupes et leurs revendications en avant-plan et identifier les bonnes pratiques en matière de plaidoyer, d’appui et de suivi.
  1. Mission

Le/La consultant.e sera appelé.e à :

  • Répondre aux objectifs de la série de dialogues prédéfinis par le FTDES et veiller au bon usage des documents préparés à ce sujet
  • Finaliser la phase d’identification des participant.es et l’élaboration des listes finales par zone géographique (cartographie acteurs – régions) et ce en collaboration directe avec le FTDES et ses sections régionales, en respectant le critère de représentativité (genre, âge, lieu de résidence, activité, etc.)
  • Avec l’appui logistique du FTDES, établir un plan de travail détaillé, y compris les dates et lieux de tenue des sessions de dialogue et les besoins en ressources par session, en notant que les sessions régionales doivent avoir lieu avant le début du mois d’Avril
  • Modérer les sessions et veiller à leur bonne documentation. Le/La consultant.e peut recourir à l’assistance d’un.e rapporteu.r.se
  • Conduire des entretiens semi-directifs avec certain.es participant.es sur la base d’une méthodologie d’échantillonnage rigoureuse et en transcrire le contenu
  • Rédiger un rapport par session et une note de synthèse pour l’ensemble du travail
  • Participer à l’organisation de la session finale prévue à Tunis après la fin des sessions régionales et y assister
  • Respecter, pendant toute la durée de la mission, les règles conventionnelles d’éthique (ex. consentement, oral ou écrit, avant enregistrement audio ; protection des données personnelles ; etc.) et la confidentialité des résultats collectés
  1. Profil recherché
  • Expérience en modération de sessions de dialogue, ateliers, focus groups, etc.
  • Excellentes qualités interpersonnelles et de communication
  • Connaissance du terrain et de la population cible
  • Maitrise des méthodes de recherche terrain (les entretiens en particulier)
  • Excellentes qualités d’écoute
  • Esprit d’équipe et sens de l’initiative
  • Esprit de synthèse et qualités d’observation participative et/ou objective
  • Capacité à gérer les imprévus et résoudre les conflits qui pourraient émerger
  1. Livrables
  • Un plan de travail, à partager avec le FTDES pour approbation au début de la phase préparatoire
  • Une cartographie finalisée (participant.es / zone géographique)
  • Un rapport par session (4 rapports au total)
  • Une note de synthèse finale
  • Toute matière collectée et/ou support utilisé (fiches d’inscription, fiches de portrait, enregistrements audio, transcripts, etc.)
  1. Durée et engagements
  • Phase préparatoire (cartographie et logistique) : 7 jours ouvrables dès signature du contrat
  • Modération des sessions et entretiens : 4 jours ouvrables (durant le mois de mars)
  • Phase de clôture (préparation des livrables susmentionnés à soumettre au FTDES) : 5 jours ouvrables à compter de la date de tenue de la dernière session régionale
  • Appui à la session de Tunis : 1 jour (date à communiquer par le FTDES au vu du progrès de l’initiative)

Le/La consultant.e s’engage à :

  • Respecter le plan de travail approuvé par le FTDES
  • Se déplacer au besoin (tout le territoire tunisien)
  • Collaborer directement et régulièrement avec le FTDES
  • Veiller à la qualité des livrables
  • Faire preuve de disponibilité et assurer le suivi et le conseil à toutes les étapes
  1. Candidature

Les personnes intéressées sont invitées à envoyer les documents suivants :

  • Un CV détaillé. Le partage des informations de contact de deux références professionnelles est souhaitable.
  • Une note conceptuelle, incluant des références à des expériences similaires, aux méthodes maitrisées et aux bonnes pratiques ainsi qu’à la connaissance de terrain et les motivations de l’intérêt porté aux objectifs de la mission
  • Une offre financière (budget), y compris les délais d’échéances et tout recrutement prévu pour appui à la mission

à l’adresse email suivante : recrutement@ftdes.net

en spécifiant pour objet : AO_02_SPP_Dialogues

et en notant que la date limite de dépôt de candidature est le 28 février 2022

Seules les candidatures sélectionnées seront contactées.