Engagement et Désengagement handicap

0
1254

L’inclusion économique et sociale des personnes handicapées est une revendication qui commence à avoir de plus en plus d’échos en Tunisie. Des échos qui ne se font pas toujours suivre par la concrétisation en dépit de l’engagement de l’Etat Tunisien a travers la convention internationale de protection des droits des personnes handicapées. L’arsenal juridique disponible n’a que peu d’impact sur le quotidien d’une personne handicapée quand les lois ne sont pas respectées et l’action du bras exécutif de l’Etat se perd dans la bureaucratie. En regardant les acquis de l’engagement pour cette cause en matière d’accès au service ou de participation sociale, on se rend compte que le bilan est maigre; les actions associatives arrivent rarement à assurer la pérennité de l’impact, au delà des personnes concernées directement par l’handicap, peu sont les initiatives transversales qui englobent les associations spécialisées. A défaut d’une approche systémique d’inclusion des personnes handicapées parmi les populations vulnérables cibles pour les actions, ce groupe reste marginalisé et l’engagement pour cette cause faible. Beaucoup reste à accomplir pour changer la donne en terme d’engagement, tout doit commencer par les données et les statistiques. Il faut attendre l’affirmation qu’il y ait plus d’un million de personnes handicapées. Actuellement, pour redynamiser l’engagement envers cette cause, il faudrait saisir cette révélation en vue de susciter l’intérêt public et rendre cette cause populaire en saisissant un “momentum” politique qui amorce un engagement inscrit dans l’action.

Télécharger (PDF, 1.27Mo)

 

 

Arabe

 

Télécharger (PDF, 1.9Mo)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

*