Forum régional pour la justice environnementale à Kairouan

0
404

Kairouan le 28/10/2019

Forum régional pour la justice environnementale à Kairouan

D’une année à l’autre, l’impuissance de l’État face aux défis économiques, sociaux et environnementaux a entraîné la recrudescence des mouvements sociaux. Les protestations contestataires s’élargissent et  les citoyens se mobilisent partout dans les régions, notamment celles de l’intérieur, recourant à diverses modalités de lutte contre les injustices et les violations environnementales, mais les revendications citoyennes semblent loin d’être réalisées vu les difficultés socio-économiques, les politiques de développement inéquitables et les injustices climatiques. Le fossé se creuse entre les gouvernements incapables d’agir autrement que par la répression sécuritaire  et judiciaire et les citoyens qui se sentent négligés.

Selon l’OST,  371 mouvements environnementaux signalés en 2018, le gouvernorat de Kairouan est à l’avant-garde des tensions sociales et au premier rang des manifestations observées. En tant qu’organisation, nous avons suivi différents dossiers et essayé avec les activistes et les institutions de résoudre les problèmes et de pousser vers la concrétisation des revendications des citoyens, notamment celles qui concernent le doit à l’eau potable et à l’assainissement, deux questions qui ne sont pas encore prises en compte par l’Etat malgré la légitimité de ces droits à bases constitutionnelles et conventionnelles.

De la première édition du Forum Régional de Kairouan nous avons énoncé et appliqué plusieurs recommandations, réalisables et conformes aux objectifs stratégiques, selon les responsabilités et les outils fournis aux différents intervenants pour résoudre les problèmes et concrétiser la justice environnementale. La mission n’était pas facile vu les difficultés et les obstacles au niveau des institutions qui réagissent souvent selon des codes et des politiques qui ne conviennent  pas avec les attentes et les envies des citoyens. Et comme le droit à un environnement sain est une condition préalable à la réalisation d’autres droits humains, dont le droit à la vie, à la santé et  à un niveau de vie suffisant, la lutte contre les injustices environnementales est inséparable de la lutte contre les injustices sociales, c’est donc contre tout un modèle de développement. Un combat que partagent activistes, intellectuels, défenseurs des droits humains, défendeurs juridiques et décideurs, et réside dans les efforts déployés par toutes les parties prenantes.

Les objectifs majeurs de la deuxième édition du Forum régionale de la justice environnementale  sont ; de  faire un diagnostic environnemental  de la région de Kairouan, de créer une solidarité entre les différents mouvements socio-environnementaux,  d’annoncer la création d’un comité régional de défense des droits environnementaux  et de proposer des alternatives conventionnelles pour la justice et la consécration des droits comme fondements d’un nouveau modèle de développement durable auquel aspire l’ensemble des acteurs.

 Le Forum se tiendra le jeudi 31 octobre 2019 à l’hôtel Continental- Kairouan à partir de 9h00.

Le programme comprendra dans la matinée une séance plénière d’ouverture en présence des institutions, autorités régionales et d’activistes. L’après-midi sera consacré aux ateliers (atelier sur le droit à l’eau potable, atelier sur la gestion des déchets et les décharges).

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux section Kairouan organise dans le même cadre un concours de photographie destiné aux jeunes Kairouanais pour choisir la meilleure photo qui reflète une violation pour sensibiliser les individus sur les problématiques environnementales.

Le Forum tunisien pour les droits économiques et sociaux section Kairouan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

*