Droits à la santé pour les ouvrières du textile victimes de licenciement abusif

0
580

Les ouvrières de l’industrie du textile œuvrent dans des conditions de travail précaires et difficiles. La nature de leur emploi est la raison de plusieurs maladies auxquelles les femmes sont confrontées telles que les troubles musculosquelettiques, trouble de la vision, le diabète, etc. Conformément au décret№ 2002-886 du 22 avril 2002, les femmes licenciées de leur travail perdent automatiquement leur couverture auprès de la Caisse Nationale de l’Assurance Maladie (CNAM) après un an du licenciement. Le seul moyen de renouveler leur carnets de soins  maladie demeure la réintégration au travail. De plus, ces femmes licenciées sont confrontées à plusieurs difficultés pour accéder aux établissements publics de santé à cause de leur situation de chômage et de leur précarité financière. Elles sont également contraintes à prendre en charge tous les frais liés aux traitements, à l’achat des médicaments et aux analyses qui dépassent de loin leur capacité financière, ce qui les oblige dans certains cas à abandonner leur traitement.

Étude

Télécharger (PDF, 590KB)

 

Film

 

Dépliant

Télécharger (PDF, 6.14MB)

 

Stickers

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

*