Nous, les organisations soussignées, sommes préoccupées par la détérioration de la situation des réfugié.es, migrant.es et demandeur.seus d’asile au cours de la dernière période en Tunisie.

0
1081
Tunis le 18 février 2022
Nous, les organisations soussignées, sommes préoccupées par la détérioration de la situation des réfugié.es, migrant.es et demandeur.seus d’asile au cours de la dernière période en Tunisie.
Depuis une semaine, un groupe de réfugié.e.s et de demandeur.seus d’asile tient un sit-in devant le HCR à Zarzis pour demander à être réinstallé.es dans des pays plus sûrs et pour protester contre le manque de soutien du HCR et de ses partenaires locaux, surtout après les retards importants dans l’octroi de l’aide financière, la fermeture des bureaux dans certaines régions et la fermeture des foyers où ils vivaient.
De nombreux.ses migrant.e.s sont aussi victimes d’arrestations arbitraires et de violences verbales et physiques. Ces arrestations touchent également les étudiant.es et les personnes possédant un permis de séjour légal. La plupart de ces arrestations sont fondées sur le profilage racial et la couleur de la peau.
Des campagnes provocatrices dans les réseaux sociaux ont contribué à alimenter les comportements racistes généralisés dans la société et l’augmentation du nombre d’attaques et de violences à l’encontre des migrant.e.s, des réfugié.e.s et des demandeurs.ses d’asile. Nombre d’entre eux ont également été victimes de crimes de haine et ont été chassé.es de leur lieu de travail et de leur domicile. Cette situation a rendu les choses plus compliquées, notamment pour les personnes les plus vulnérables comme les personnes LGBTQI++, les femmes, les mineurs non accompagnés et les personnes handicapées.
Sur la base de ce que nous avons décrit ci-dessus, nous demandons que :
Le HCR et ses partenaires locaux respectent leurs engagements et fournissent la protection nécessaire aux réfugié.es et aux demandeurs.ses d’asile. Nous demandons également d’accélérer les processus de détermination du statut et de réinstallation.
Nous demandons à l’Etat tunisien de :
Mettre à jour les lois sur la migration et la résidence pour trouver des solutions à plus long terme et ne pas accepter les accords européens sur les politiques frontalières.
Garantir le droit à l’éducation et protéger les enfants, en particulier celleux qui ne sont pas accompagnés.
Assurer la sécurité des réfugié.e.s, des migrant.e.s et des demandeur.se.s d’asile et sanctionner les comportements racistes et les campagnes de haine sur la base de la loi 50 contre toutes les formes de discrimination raciale de 2018.
Créer une loi nationale d’asile qui puisse assurer la protection des demandeur.ses d’asile et permette leur régularisation et l’accès au travail dans un environnement qui évite les abus.
Nous appelons également la société civile à être solidaire avec ces communautés, à éduquer sur les dangers de ces campagnes de haine contre les migrant.e.s et à fournir aux victimes le soutien juridique, psychologique et social dont elles ont besoin.
——————————————————————–
les signataires :
Initiative Mawjoudin pour l’égalité
Ligue tunisienne de défense des droits de l’Homme
Damj ,l’Association Tunisienne pour la Justice et l’Égalité
Association Femme Rurale Jendouba
Comité pour Le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie
Forum tunisien des droits économiques et sociaux
Association Kayan pour les droits humains
Collectif Outcast
Le Comité de Vigilance pour la Démocratie en Tunisie – Belgique
Réseau tunisien pour la justice transitionnelle
Alliance tunisienne pour la dignité et la réhabilitation
Association voix de Bir Lahmar
Association Taqullam pour la liberté d’expression et la créativité
Le Groupe Tawhida Ben Cheikh
L’association MADA
Association intersection pour les droits et les libertés
Free Sight Association
Fondation hassan saadaoui pour la démocratie et l’égalité
Attalaki
Association voix du jeune
L’association Nachaz-Dissonances
Organisation contre la torture en Tunisie
OTLD
Association Renouvellement et appartenance
FODD
L’association BEITY
L’association L’ART RUE
Union nationale des femmes tunisiennes section de kairouan
L’Association Museaïque
L’association Citoyenneté, Développement, Cultures & Migrations Des Deux Rives C.D.R.M.I.R
Association Alkarama pour les droits et libertés
PCDDH
L’association tunisienne de défense des libertés individuelles
Association Tunisienne Pour L’Équité La Justice Sociale Et La Dignité Humaine” BASTA”
U.D.C
Association tunisienne des personnes handicapées
EuroMed Rights
ADD
Aswat Nissa
Danseurs citoyens Sud
By lhwem
L’Association Tunisienne de Soutien des Minorités
L’Association Tunisienne de l’Action Culturelle ATAC
L’OMCT
 
Minority Rights Group

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
S'il vous plaît entrer votre nom ici

*